GAMARDIM

Gamardim Educational Work

Archive pour décembre, 2012

LA SUPRACONSCIENCE

Posté : 31 décembre, 2012 @ 5:11 dans EDUCATION | Pas de commentaires »

      LA SUPRACONSCIENCE dans EDUCATION photos-libres.fr_-300x199

Casablanca, Maroc ,   le 31/12/2012 

La Nature a des lois scientifiques issues de la Nature philosophique qui précédaient l’existence de la matière, ou bien issues de la démarche universelle synchronisant les deux composants :

-          Le résultat : loi Naturel et Droit Naturel, espprit Naturel en analogie avec la raison libre et Naturelle ce qui donne la conscience Naturel de l’Homme et de la Nature aussi ce qui donne la conscience de l’homme comménument appelé la pensée humaine et qui comporte aussi l’inconscience.

Si, l’inconscience de l’homme est le résultat de ce qu’il cache ou bien qu’il ne peut voir , est un moteur incontrolable de l’homme ( relativement, puisque sans conscience l’inconscient n’existe pas ).

Alors, la conscience qui est logique est commandateur faisait toujours un contrat avec l’inconscient qui y reste caché le plus possible et dans les conditions saines .

 La Nature force les deux composants  de la pensée Humaine à se complimenter pour garder un équilibre plus ou moins explicitement reconnu.

La Nature, le troisième élément commandant les deux sous-éléments, ( là l’expression sous-élément n’est utilisé que pour mettre en valeur le mot dite la  Nature ) à un moment donné lié à un evenement ( que soit de nature matériéllé ou spirituelle ) à un Temps et à un point de l’espace, l’inconscient ne peut rester caché et la conscience ne peut le contenir et c’est un travail ( contenir )  qui devrait le faire avant l’écriture explicite de l’inconscience, c’est-à-dire pendant le temps ou les événements et les informations extérieures véhiculées sous forme de signaux et symboles, s’accumulaient dans le cerveau. Simultanément, il y d’autres facteurs extérieures qui organisent et normalisent ses débits survenus de l’extérieur, et l’éducateur et les relations sociales saines en sont des facteurs à roles majeurs.

Alors, chronologiquement, l’opération contenir l’inconscience , survient avant l’evenement lié à l’apparition et l’extériorisation de l’inconscience, tout en nécéssitant un temps assez important pour un fonctionnement sain.

La Nature intervient à un moment ou la conscience est jugée inapte, c’est une curatelle de la Nature qui s’est patienté pendant l’avénement d’une erreur qui rompait le contrat Conscience-Inconscience.

Là, il y a deux erreurs :

-1 erreur extérieur à la conscience, et lié à la conscience.

2- erreur au moment du contrat qui apparait le plus souvent sous forme de prédisposition à intérioriser les événements et signaux extérieurs ; ou bien à se soumettre à l’événement et intérieuriser les conséqunces.

 

La nature pardonne et la vie continue , mais lorsque la nature extérieure à l’Homme, detecte avec ses éléments,dont,  la société et l’intervention du systéme sociale et familial, la religion, le processus biologique, le processus scientifique déployant effets et conséquences…etc ( ces éléments précités forment le noyau qui nous oriente vers la conscience de la Nature ) et sent que c’est le moment d’intervenir, elle intervient chez les deux éléments, pour faire sortir l’inconscient et la manière diffère de chaque situation.

Donc, la supraconscience est l’ensemble des lois naturelles qui gérent la nature Humaine et végétale sans qu’ils se rendent comptent.

LA MEMOIRE COLLECTIVE ET LA CONSCIENCE COLLECTIVE.

Posté : 10 décembre, 2012 @ 12:23 dans EDUCATION | Pas de commentaires »

LA MEMOIRE COLLECTIVE ET LA CONSCIENCE COLLECTIVE. dans EDUCATION photos-libres.fr_-300x199

CASABLANCA, MAROC, LE : 9 / 12 /2012

La mémoire collective, est l’ensemble de toutes les activités de la société relayées dans le passé, ce qui veut dire les événements avec causes et conséquences, qui marquaient une étape Historique  de cette société.

Autrement dit, la mémoire collective est un ensemble de codecs communs de la mémoire quotidienne de la société émanants (les codecs) des médias, écoles, vie publique, opinions partagés dans les places publiques…..etc. ces codecs  créent une tension entre les membres d’une communauté et la complicité des systèmes sociales alimente cette tension en sous-tensions bruts.

Pour avoir une image de l’idée dites, codecs, l’interaction entre le clavier indexé et l’utilisateur en est un bon exemple ou ce dernier doit être en connaissance de l’orthographe, codecs orthographiques; pour être dans le même niveau de la machine et pour qu’il y ait un courant entre les deux. La maitresse de ces codecs qu’on appelait en informatique par le mot LANGAGES, est primordiale dans la construction et l’utilisation d’un logiciel Application désigné le plus souvent par le titre : API.

Un autre exemple est la bibliothèque cinématographique  ou les films deviennent des codecs formant un langage psycho-social, qui résume ce qu’on veut dire à notre interlocuteur, dans un mot ou une phrase, qui est souvent le titre d’un film ou bien une phrase d’une pièce de théâtre, mais à condition que notre interlocuteur a déjà regarder cet œuvre artistique, et qu’il a compris son message, autrement dit, on doit partager les mêmes langages, ou bien les mêmes codecs pour interagir et créer un courant, une tension positive pour qu’on puisse dire qu’on a une mémoire collective ou bien qu’on en fait partie.

Aussi , la mémoire collective en tant qu’un facteur social mesurable substitué à une conscience collective de la société, n’est pas une valeur exacte qu’on peut projeter sur toutes les composantes sociétales, chaque catégorie sociale, formant un groupe social et dynamique  préserve ses particularités, ses confidentialités, donc, sa mémoire collective particulière et par conséquent le niveau de la conscience collective circulant parmi ce groupe, et la caractérisant, ne pourra être le même dans toutes les autres  catégories sociales.

Ce  qui aboutit à une différence potentielle entre les entités de la société, et la dynamique de cette force à plusieurs variables dont le temps qui jouera toujours un rôle primordial, déterminera où se placera la conscience collective d’un groupe par rapport à la conscience collective et globale issue de la mémoire collective de toute la société.

À l’école, on  enseigne aux enfants l’importance de la mémoire collective, mais cette notion ne porte pas le même nom dans toutes les systèmes éducatifs, dans quelques systèmes éducatifs, on peut trouver le fameux mot : TRADITION.

Si on a découvert que la tradition est une source vitale pour la construction identitaire de l’Homme, la mémoire collective et la conscience collective sont deux éléments essentiels pour tout groupe social cherchant à se placer parmi les élites des sociétés.

 

S’EXPRIMER EN OPEN AND FREE

Posté : 3 décembre, 2012 @ 10:53 dans EDUCATION | Pas de commentaires »

S'EXPRIMER EN OPEN AND FREE dans EDUCATION photos-libres.fr_-300x199

CASABLANCA, MAROC     LE :   03 / 12 / 2012

 

Ces derniers jours, on parle du mouvement de soutien à la liberté d’un internet ouvert, jusqu’ici tout va bien.

Or, il  ne faut pas oublier que la Création dans son sens notionnelle,  nous reporte à des questions purement philosophiques et théoriques, et des points de vue et des idéologies plus au moins différents.

De ce point de vue, la liberté sur Internet est une acquisition d’un Droit déjà défendu dans le passé par toutes les composantes de la diaspora responsable de son entretien et promotion. Mais la technique devenant plus au moins facile, laisse la porte entr’ouverte à des lacunes que le Droit théorique et sa philosophie ne pourront plus compenser, les solutions provisoires vont s’accumuler pour s’imposer comme une réalité, que ni le temps ni l’Homme simple niant et craignant les problèmes d’autrui ne pourront affronter et par conséquent en chercher les solutions.

Donc, on a le droit à se manifester, mais aussi on a le droit à savoir comment  s’apaiser, et laisser passer.

Donc, il y a deux raisons pour être vigilants avec nous-mêmes lorsqu’on décide de défendre Internet open and free :

1-primo : réfléchir c’est notre droit naturel qui nous rappelle notre humanité, mais s’exprimer est un droit qui nous rappelle qu’on est ensemble (biens ou mals) et prêts à communiquer, mais pas de n’importe comment.

2- secundo : la technologie n’est pas de la philosophie de droit ou on a qu’à réfléchir pour dire simplement qu’on est libre (s’exprimer  en OPEN and FREE).royalty-free-black-and-white-retro-vector-clip-art-of-a-sad-woman-leaning-on-her-hand-while-thinking-by-bestvector-21271-150x150 dans EDUCATION

 

Vegetarismeinfo |
Anorexiemutilationsboulimie |
Optimiz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Jeunes Musulmans de Lau...
| L'ETUDIANT
| Des petits sous, toujours d...